Philippe Lavialle
Série "HOMMAGE A UNE FEMME MODELE"

J'ai connu mon modèle Pha-Lê au printemps 1975, alors qu'elle n'avait encore que 13 ans ! J’étais moniteur et animais périodiquement à cette époque-là des camps de jeunes enfants et adolescents. Nous avons réalisé très rapidement ensemble un grand nombre de portraits dans ma maison familiale de Neuilly qui était à ce moment là inoccupée.

Quelques années plus tard, en 1979, lors de ses 18 ans, nous sommes partis faire une première virée naturiste sur les plages désertes de la côte atlantique près de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France. Puis nous y sommes retournés une seconde fois 2 ans plus tard, à l’été 1981. C'est alors qu'a débuté une très longue, très riche et très fructueuse période de collaboration entre nous, autour d'un travail expérimental sur le corps et le mouvement ; travail qui s’est affiné et affirmé au cours du temps à travers des expériences multiples, très expressives et souvent très intenses, comme les séquences de « mouvements-jupe ».

Durant cette longue et passionnante période d’échange qui suivit, nous avons travaillé ensemble dans des conditions diverses et parfois même exceptionnelles, comme : en hiver et dans la neige par exemple…, ainsi que dans des lieux très variés, comme : en forêt, en ville, sur une bretelle d’autoroute désaffecté (durant plusieurs années), à la piscine de Nogent-sur-Marne (pendant 4 ou 5 ans) et en rivière, dans une grande maison bourgeoise abandonnée près de Presles (à l’est de Paris) ; maison aujourd’hui détruite, hélas, etc…

Pha-lê de son côté s’initiait et s'engageait progressivement dans des pratiques assidues, comme : le théâtre, la danse, le tai-chi… Et nous utilisions ces différentes passions très fréquemment dans notre « travail ». Elle fabriquait également pour le théâtre, des vêtements : des robes, des jupes, que nous utilisions également au cours de nos prises de vues… Tout cela était généralement très joyeux, vivant  et toujours très enrichissant et renouvelé. C’était une véritable collaboration, passionnée, peuplée d’échanges vibrants et fructueux, comme on en rencontre hélas bien trop rarement…

Cette collaboration exceptionnelle et multiforme a donc durée plus de 20 ans : de 1975 jusque vers le milieu des années 90 ! Voici donc présenté ici quelques extraits choisis non exhaustifs ! Aujourd’hui, suite à ces années de partage sans condition, et malgré l’éloignement, Pha-Lê reste toujours pour moi une amie ; maintenant, et après avoir été mon inspiratrice durant de si longues années, elle est devenue presque comme une petite sœur.

Faisant suite à cette galerie, et après une patiente recherche et une âpre et difficile sélection des images, devrait aboutir maintenant, je l’espère, cette idée que j’ai depuis de nombreuses années à l’esprit, qui est de réaliser d’un livre photographique rétrospectif, présentant cette fois un ensemble rétrospectif choisi de tous ces travaux partagés.

 
Retour en haut